Leasing d'entreprise : qui est le bailleur ?

Quand une entreprise se rapproche de http://www.locam.fr/le-leasing-de-a-z/wiki-lease/quels-sont-les-avantages-de-la-location-financiere-dite-leasing, c'est en vue de conclure un contrat de leasing d'entreprise. Le but sera de financer de l'outillage professionnel, des véhicules utilitaires ou encore des biens d'équipement ou immobiliers. Le principe est le suivant : cette entreprise se rapproche d'un établissement de crédit, que l'on appelle bailleur, afin qu'il achète ces biens pour les lui louer. Ainsi, l'entreprise pourra les utiliser à sa guise en contrepartie du versement d'une somme mensuelle. Ici, il n'y a pas d'apport initial à verser. Ce n'est pas forcément le cas dans tous les types de financement.

Vous avez donc compris que trois acteurs interviennent lors d'un leasing d'entreprise : l'entreprise utilisatrice, le fournisseur de bien ou de matériel et l'organisme de crédit. Outre l'absence d'apport, l'entreprise utilisatrice profitera d'avantages non négligeables. En effet, sa trésorerie est préservée et son budget mensuel respecté. Sans oublier qu'au niveau fiscal, elle bénéficiera de déductions d'impôts.

Leasing d'entreprise : quelle est sa durée?

Le contrat de leasing d'entreprise est conclu pour une durée déterminée à l'issue de laquelle l'entreprise aura le choix entre plusieurs options :
  • elle en reste là. Et comme elle a effectivement versé toutes les mensualités prévues dans le contrat, elle n'est pas redevable envers le bailleur. Parfois, ce sera pour financer un autre matériel, plus récent
  • elle demande à reconduire le contrat de leasing d'entreprise
  • elle souhaite acheter le bien. Désormais, elle en sera donc le propriétaire à la place du bailleur.